...

 "Vous dites:
c'est fatiguant de fréquenter les enfants.
Vous avez raison.
Vous ajoutez:
parce qu'il faut se mettre à leur niveau,
se baisser, s'incliner, se courber, se faire petit.
Là, vous avez tort.
Ce n'est pas cela qui fatigue le plus.
C'est plutôt le fait d'être obligé de s'élever 
jusqu'à la hauteur de leurs sentiments.
De s'étirer, de s'allonger, de se hisser
sur la pointe des pieds.
Pour ne pas les blesser."

Janusz Korczak

© Bénédicte Morizur


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

1er mars 2018 : Parution de NOS EMBELLIES!

Une rentrée toute en BD!

BLEU PETROLE, c'est parti!